24 Nov 2009

Des sites français de référence qui utilisent TYPO3

Category: Divers,Typo3

Dassault Systèmes

6 marques, 11 secteurs d'activité, présent dans 28 pays, 7 875 collaborateurs, 20 laboratoires, 3 500 cherheurs, 100 000 clients, « Dassault Systèmes » développe des solutions logicielles et des services vendues à travers le monde entier. Les sites du groupe sont propulsés par TYPO3.
L'utilisation de TYPO3 par Dassault Systemes est décrite en détail sur TYPO3.com

Dassault Aviation

Dassault Aviation est l'un des acteurs majeurs de l'industrie aéronautique mondiale.
Le site de « Dassault Aviation » est propulsé par TYPO3.

Alma Consulting Group France

Alma Consulting Group, avec ces 252 Millions d'euros de CA, 1 500 Collaborateurs et 10 000 Entreprises clientes, a choisi TYPO3.

CACEIS

CACEIS exerce les activités de banque dépositaire-conservateur dans 4 pays : France, Luxembourg, Irlande et Allemagne. Avec 2 220 milliards d'euros d'encours en conservation, CACEIS figure parmi les 8 principaux prestataires dans le monde. CACEIS a aussi choisi TYPO3 pour sa fiabilité et sa sécurité.

CANAL OVERSEAS

Avec un chiffre d'Affaires : 623 M€ et plus de 2,3 millions d'abonnements, CANAL OVERSEAS choisit TYPO3 pour s'implenter sur le WEB.

ACCOR

Avec plus de 4 000 hôtels et 500 000 chambres dans 90 pays, ACCOR utilise TYPO3.

AIRFRANCE

Encore une entreprise française prestigieuse qui administre ses sites avec TYPO3...

ThalesRaytheonSystems

ThalesRaytheonSystems est une entreprise internationale française spécialisée dans les systèmes de défense aérienne. TRS est aujourd’hui leader dans les systèmes de commandement et de contrôle des opérations aériennes.
ThalesRaytheonSystems fait confiance à TYPO3 pour administrer son site.

CEGELEC

Cegelec réalise un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 3 milliards d'euros et emploie 25 000 personnes dans une trentaine de pays.
Pour gérer un tel flux de données Cegelec utilise TYPO3.

SPIE

Leader européen des services en génie électrique, mécanique et climatique, de l'énergie et des systèmes de communication, SPIE travaille avec les collectivités et les entreprises dans la conception, la réalisation, l'exploitation et la maintenance de leurs installations.SPIE utilise TYPO3 pour administrer son site internet.

SFR

Une grande partie du site de SFR est sous TYPO3; une migration complète semble être en cours...

ACTICALL

Acticall est un groupe spécialisé dans la gestion de la relation client. Acteur majeur sur le marché, le groupe propose une offre globale d'externalisation de plate-formes CRM multi-canal en flux entrants et sortants. 110 M€ de CA.
Le groupe Acticall a choisi TYPO3 pour propulser sont site.

WICONA du groupe HYDRO

WICONA est une marque du Groupe HYDRO. HYDRO est la 4ème compagnie pétrolière « off-shore » dans le monde. C’est aussi le numéro 1 européen de production d’aluminium.
WICONA a choisi TYPO3 pour valoriser sa présence sur la toile.

AUBAY

AUBAY est une société de conseil en technologies et intégration de systèmes d’information, systèmes industriels, réseaux et télécoms. La société dispose de 2072 collaborateurs répartis dans 11 bureaux, à travers 6 pays européens.AUBAY a choisi TYPO3.

L'Extranet de S.T. Dupont

Le célèbre orfèvre S.T. Dupont a choisi TYPO3 pour administrer sont extranet.

Caisse des Dépôts

La Caisse des Dépôts utilise TYPO3 pour son site internet.

SODIFRANCE

Un Centre de R&D en Génie Logiciel unique en France avec 839 collaborateurs.
Le groupe SODIFRANCE fait confiance à TYPO3.

KONICA MINOLTA

Le groupe KONICA MINOLTA utilise TYPO3 pour de nombreux sites WEB, en particulier pour celui de son support technique français.

Millet

Millet est le leader de la fabrication de sacs à dos pour la montagne en France, et la réputation des produits Millet gagne le monde entier.
MILLET S.A.S., du groupe Lafuma, propulse son site grâce à TYPO3.

Lafuma (la marque)

La site officiel de la marque Lafuma est propulsé par TYPO3

Lafuma (le groupe)

La site officiel du groupe Lafuma est propulsé par TYPO3

Lafuma UnLimit2

La site de Lafuma UnLimit2 est propulsé par TYPO3

Lafuma Eco-Concepts

La site de Lafuma Eco-Concepts est AUSSI propulsé par TYPO3

Entreprises Françaises (Partie I)

258 sites français de référence sous TYPO3 | © PIPRIME.FR | Version Accessible ici
Des liens à visiter:
  • Comparatifs entre les CMS Lodel, Moodle et Typo3 ; puis Typo3, Joomla! et WordPress par École des Hautes Études en Sciences Sociales ;
  • Une présentation détaillé de TYPO3 par PHP Index. Bien que datant de 2004, cette présentation donne une bonne idée du produit ;
  • Des centaines de sites de référence à travers le monde utilisent TYPO3 ; InfoGlobe a tenté d'en faire un « TOP 51 » et le site officiel de TYPO3 en donne aussi un bel échantillon (en anglais) ;
  • Enfin les meilleurs ambassadeurs de TYPO3 sont certainement les utilisateurs. Voici ce qu'en dit L'Université Libre de Bruxelles (avec leur aimable autorisation) :

Pourquoi les Bibliothèques de l'ULB ont choisi TYPO3 pour gérer leur site web ?

Pour la nouvelle version de leur site web, les Bibliothèques de l'ULB ont opté pour un système de gestion de contenu Open Source et gratuit : TYPO3. Ce système de gestion de contenu - le plus puissant dans sa catégorie - nous permet à présent de vous offrir un grand nombre de nouvelles fonctionnalités, depuis la gestion des actualités des Bibliothèques jusqu'au moteur de recherche intégré.

Pourquoi TYPO3 ?

A la recherche d'un logiciel de gestion de contenu (Content Management System - CMS), les Bibliothèques de l'ULB voulaient avant tout trouver une solution fiable, évolutive, complètement paramétrable, et Open Source.

Plusieurs CMS ont ainsi été évalués. Après une série de tests approfondis, le choix de TYPO3 s'est imposé à l'équipe de développement du site web, pour :

  • Sa flexibilité : TYPO3 a permis la création d'un site entièrement personnalisable, sans aucune contrainte de structure ou de rendu graphique.
  • Sa fiabilité : TYPO3 est capable de gérer des milliers de pages de contenus hétérogènes, tout en permettant une centralisation maximale des informations.
  • Son évolutivité : les développeurs de TYPO3 travaillent sans cesse (le plus souvent bénévolement) à l'amélioration du logiciel ainsi qu'à l'intégration de nouvelles fonctionnalités.
  • Sa communauté : la communauté TYPO3 compte des milliers de membres de par le monde, prêts à partager leur travail afin d'offrir en permence de nouvelles possibilités, ainsi que leur aide via des listes de discussions, forums ou chats.
  • Sa cohérence : malgré le nombre élevé de développeurs (du noyau central ou d'extensions au logiciel), la communauté TYPO3 a su canaliser les forces de chacun afin de présenter un logiciel cohérent et structuré.

Du choix... à la réalisation !

Le passage du site web des Bibliothèques sous TYPO3 a demandé un important investissement en temps. Il s'est déroulé sur une période totale de 18 mois, en une série d'étapes :

  • Auto-formation de deux collaborateurs de la BECS sur un environnement local, grâce à l'aide mise à disposition par la communauté TYPO3 (manuels et tutoriels en ligne, présentations, podcasts, forums, etc).
  • Création d'un gabarit HTML - CSS qui servira de canevas de base pour la structure et le rendu graphique du site.
  • Installation de TYPO3 sur deux serveurs dédiés et maintenance de ces deux environnements (test et production).
  • Formation de 15 bibliothécaires à une utilisation "simplifiée" de TYPO3 (mode éditeur).
  • Mise en place de la nouvelle structure du site; programmation de l'interfaçage avec le canevas HTML - CSS.
  • Test, choix et configuration des extensions qui permettront la mise en place de nouvelles fonctionnalités (actualités, plan de site, gestion des liens, moteur de recherche, etc.). Correction de bugs.
  • Mise en place de méthodologies de travail et de normes concernant les contenus du site.
  • Transfert des données, rédaction des contenus, illustration des pages, relecture et corrections des textes.

Dans le même temps, les Bibliothèques ont également lancé le site web de la Digithèque sous TYPO3 : la mise en production de ce site (mars 2006), moins volumineux que le site des Bibliothèques, a permis à l'équipe d'effectuer une "répétition" et cerner les problèmes techniques à résoudre.

Source